Les Conséquences D'Un Mauvais Métabolisme... Désastre...
Ecrit par Kevin Philippe, le 10/08/2017
Le titre fait assez peur… MAIS, rien n’est irrémédiable.

Si vous avez un mauvais métabolisme, vous pouvez le réparer. Donc, demandons-nous :

Qu’est ce qu’un mauvais métabolisme ?

Tout d’abord, qu’est ce qu’un métabolisme ?

Très simplement, le métabolisme représente la quantité de calories que votre corps brule chaque jour pour fonctionner normalement.

Notre corps a besoin d’énergie pour fonctionner, et cette énergie, ce sont les calories. Ces calories sont transformées en ATP (adénosine triphosphate) par notre corps et il utilise cette molécule à chaque instant de chaque jour.

Pas d’ATP, pas d’énergie. Pas d’énergie, pas de vie.

Certains corps ont naturellement besoin de moins d’ATP pour fonctionner, donc moins de calories.

Un mauvais métabolisme représente un métabolisme qui peut fonctionner avec peu d’ATP, donc calories par jour.

Comment savoir si vous avez un mauvais métabolisme ?

Très simplement… J’utilise un petit calcul pour savoir directement si nous sommes dans une bonne position… ou pas !

Prenez votre poids et multipliez-le par 25. 

(Il existe une différence entre homme et femme, donc ce calcul n'est valable que pour les femmes. La différence est juste liée au fait qu’un homme a, proportionnellement, plus de masse musculaire qu’une femme.  Donc, il consomme plus de calories par jour, suite à ces quelques kilos de muscle en plus.)

Si vous obtenez un résultat qui est supérieur à la quantité de calories que vous pouvez manger par jour, sans prendre de poids, votre métabolisme aurait besoin d'un coup de main. 

Si vous obtenez un résultat au-dessus de celui-ci, vous êtes dans une position idéale pour lancer une perte de poids rapide et efficace !

Quelles Sont Les Conséquences D’Un Mauvais Métabolisme ?

Okay, si vous avez un mauvais métabolisme, ou si vous êtes à la limite, voici quelques challenges que vous pourriez rencontrer.

Il est important d’être au courant de ceux-ci, afin de comprendre où votre corps se situe.

1. Diminution de la quantité de calories mangeables SANS prise de gras

Si votre métabolisme est moins bon, vous allez prendre du poids beaucoup plus rapidement… Vous avez un repas de famille ? 

Avec un mauvais métabolisme, il est probable que vous preniez du gras lors de celui-ci. Pas parce que vous mangez de tout, ou que vous mangez des choses qui vous plaisent… Juste parce que les aliments plaisant sont souvent les aliments les plus caloriques et que votre corps a pour habitude de stocker le plus de gras possible, dès qu'il le peut.

C’est un peu comme un budget financier. Si vous avez un gros budget, vous pouvez vous acheter plein de choses ! Si vous avez un budget moins important… Il faudra économiser et si vous achetez trop, vous serez endettée (et prendrez donc du gras).

2. Augmentation de la difficulté à perdre du gras

Si vous mangez moins de calories, vous aurez moins de calories à enlever lors de votre déficit calorique (donc, quand vous allez lancer la perte de gras). Par exemple, vous avez un métabolisme de 2.000 calories… 

Et, vous décidez de créer un déficit calorique de 25% (si vous voulez savoir comment programmer votre diète, n'hésitez pas à demander une consultation personnalisée gratuite, que vous pouvez réserver ici)… 

Ca fait que vous vous retrouvez avec 1.500 calories par jour, et 500 calories en moins.

Nous avons 8.000 calories pour un kilo de gras… Donc, avec un métabolisme à 2.000 calories et un déficit calorique de 500 calories, vous aurez besoin de 16 jours pour perdre UN SEUL KILO DE GRAS.

Dur…

Au fait, que vous pesiez 100 kilos ou 50 kilos. Que vous ayez 35, 75 ou 25 ans...

... Si vous avez un métabolisme de 2.000 calories, et que vous faites un déficit calorique de 500 calories, c’est EXACTEMENT la même chose. 

Le métabolisme est le seul et unique composant à prendre en compte.

Simple comparaison : Que votre voiture pèse 2 tonnes ou 500 kilos, qu’elle ait 2 ans ou 15 ans… Si elle a besoin de 10l pour 100km, peu importe son poids, age, etc. ! Tout ce qui compte est la quantité d’essence que vous mettez dans la voiture !

Maintenant, disons qu’au lieu d’avoir un métabolisme de 2.000 calories, nous en avons un de 3.000 calories… Et que nous décidons de faire les 25% de déficit calorique… Ca nous donne 750 calories de déficit calorique ! Pour perdre notre kilo de gras, il nous faudra donc 11 jours, au lieu de 16 jours.

Le meilleur, par contre, est que vous ne mangez pas 1.500 calories… Vous mangez 2.250 calories par jour. Et vous perdez du gras plus rapidement.

Et tout ça, juste parce que vous avez un meilleur métabolisme.

3. Votre système hormonal est déréglé

Avec un mauvais régime, et c’est très bizarre, votre faim ne fonctionne plus normalement.

Lorsque je commence des remontées métaboliques avec des filles ayant des métabolismes réprimés, dans pratiquement 100% des cas, elles n’ont pas faim. Même en mangeant moins de 2.000 calories. Si la faim est déréglée, les hormones controlant la faim sont déréglées. Si ces hormones sont déréglées, d’autres le seront aussi.

Et, dans le cas où elles n’auraient pas faim, eh bien elles auraient faim en permanence !

4. Diminution des niveaux d’énergie

Disons que, chez vous, dans votre appartement ou maison, vous n’avez qu’une certaine quantité d’électricité. Et elle est limitée. Pour quoi allez-vous l’utiliser ?

Est-ce que vous allez l’utiliser pour la tv ? Le pc ? Le four ?

Ou est-ce que vous allez utiliser le peu d’électricité que vous avez pour l’eau chaude et la lumière ?

Votre corps fonctionne exactement de la même façon. En régime, il s’adapte. Il dépense moins de calories parce qu’il reçoit moins d’énergie/calories/ATP.

Et, un mauvais métabolisme est lié à un enchainement, à travers les années, de régimes. Au fil du temps, votre corps apprend et s’habitue à n’utiliser que l’eau chaude et la lumière.

En pratique, ça veut dire que votre corps fera un tas d’adaptations pour limiter son utilisation d’éléctricité. Il ne vous chauffera plus autant (les mains froides en permanence ?), vous aurez rarement la motivation, la qualité de votre sommeil sera diminuée, vos performances progresseront lentement et vous aurez tendance à vous blesser fréquemment et facilement.

Bref, avoir un mauvais métabolisme est assez… Cauchemardant, si ça se dit. Mais ce n’est pas irrémédiable. En remontant vos calories, petit à petit, vous pouvez parvenir à soigner votre métabolisme !

Il vous faudra de la patience, mais vous pouvez réellement améliorer la quantité de calories que votre corps brule par jour !

Si vous voulez mon opinion sur votre situation personnelle ainsi que mon aide pour vous en sortir, vous pouvez réserver une consultation de lancement personnalisée et gratuite, en cliquant ici (attention, je ne saurai pas aider tout le monde).

A la prochaine !

- Kevin

Kevin Philippe

Kevin aide les femmes à reprendre en main leur physique et leur métabolisme. Il est expert en physiologie et biomécanique et utilise ses connaissances pour aider les femmes à booster leur métabolisme et sculpter leur corps sans avoir à recours à des régimes ou entrainements draconiens.
 
Si vous voudriez reprendre en main votre propre physique, envoyez un mail ou demandez une consultation de lancement gratuite aujourd'hui.
FB Comments Will Be Here (placeholder)