Ecrit par Kevin Philippe, le 06/03/2017
Tout cela dit, un homme ou une femme, si cette personne a fait plusieurs régimes dans sa vie, son corps aura créé une adaptation aux périodes de diète. Ce qui rendra la perte de gras (bien) plus difficile.
  
Et dans ce cas, une période avec plus de calories, que j’appelle « remontée métabolique » sera nécessaire et pourrait avoir un énorme impact positif sur les résultats obtenus sur le moyen et long terme...
Ecrit par Kevin Philippe, le 16/04/2017
Vous vous lancez dans une diète et au début, la perte de poids est efficace est rapide. Et ensuite, après quelques semaines plus rien…
  
Vous faites attention à ce que vous mangez, pratiquement tous les jours, pourtant votre poids continue à monter sur la balance un peu plus chaque année…
Ecrit par Kevin Philippe, le 21/05/2017
Maintenant que vous pouvez manger tout ce que vous voulez, vous avez envie d’une part de pizza ?
 
Moi, oui. Actuellement, je suis assis à une brasserie, et j’arrive à percevoir une odeur de pizza (ou je l’imagine), je n’en vois pas, mais je sens les calories à proximité.

Cette part de pizza, je la ferais rentrer sans soucis dans mes objectifs en calories et macronutriments journaliers (en avez-vous des objectifs ?). Mais pourriez-vous ?

Si vous ne connaissez pas la réponse, voici les différentes possibilités :
Ecrit par Kevin Philippe, le 10/08/2017
Le titre fait assez peur… MAIS, rien n’est irrémédiable.
 
Si vous avez un mauvais métabolisme, vous pouvez le réparer.

Mais, qu'est-ce qu'un métabolisme ? Et pourquoi serait-ce un désastre ?
Ecrit par Kevin Philippe, le 06/12/2017
En 6 mois, Marie a réussit à perdre 8 kilos tout en ajoutant 600 calories à son métabolisme de maintien.

Donc, elle s’est retrouvée, plus légère, significativement, et avec 600 calories en plus pour maintenir (sans prendre de gras) son nouveau physique (au passage, 600 calories représentent 175gr de riz en plus, qu'elle manger par jour, tous les jours).

Yep, c’est vraiment aussi cool que ça de faire une bonne diète.